Autonomisation de la femme et des filles : Une campagne régionale lancée depuis hier à Abidjan

Le Ministère du Plan et du Développement, en partenariat avec la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS) et la société civile, a procédé, le mardi 17 octobre 2017, à Abidjan-Cocody, au lancement de la campagne régionale de communication pour le changement social et comportemental en vue de l’Autonomisation des femmes et des filles et du dividende démographique. « L’Afrique se caractérise en effet par l’extrême jeunesse de sa population, dont globalement environ 60% est âgée de 35 ans, avec toutefois des particularités d’un pays à l’autre. De ce fait, l’on y observe des ratios de dépendance particulièrement élevés entre deux catégories de la population : les jeunes non encore productifs et les personnes âgées d’une part et la population active d’autre part », a indiqué la Ministre du Plan et du Développement de Côte d’Ivoire, Kaba Nialé qui a estimé que cette réalité exerce une forte pression sur les ménages en termes de charges sociales et sur l’Etat en besoin d’investissement dans les infrastructures sociales. Ce qui ne permet pas, selon elle, aux familles de dégager suffisamment de surplus pour investir dans leur bien-être et épanouissement. L’objectif de cette campagne régionale, selon Sing Yabe, ministre Tchadien de l’Economie et de la Planification, est d’obtenir l’engagement des Premières Dames sur les actions clés en faveur de l’autonomisation des femmes, des adolescentes, et des filles dans leurs pays respectifs et dans la région du Sahel. Mais aussi de renforcer la visibilité du projet Swedd dans l’espace régional et à travers le monde en créant un environnement favorable aux interventions sur les thématiques du projet Swedd (éducation, mariage des enfants, santé de la reproduction/planification familiale, autonomisation de la femme, dividende démographique). Le projet Swedd est une initiative régionale impliquant six pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) confrontés à des défis démographiques identiques. Cette réunion préparatoire placée sous l’égide du Comité régional de pilotage du Projet Swedd, sera suivie du lancement de la campagne régionale de communication pour le changement social et comportemental auquel prendront part, aujourd’hui, mercredi 18 octobre 2017 à Abidjan, les Premières Dames de la CEDEAO et du Sahel.

 

OD avec AS

Réactions