Cameroun: la Grippe aviaire sévit

Les pertes sont actuellement évaluées à plus de 3 milliards FCFA, a déclaré Marcel Ndongo, Directeur des Industries animales du Camerounaise. Ce depuis l’annonce de la grippe aviaire le 25 mai dans une ferme à Yaoundé

Ndongo inclut la destruction des 33.000 poulets de la ferme à Mvog-betsi, un quartier de Yaoundé, considérée comme le foyer de l’épidémie.

Le gouvernement camerounais a également débloqué des fonds dans les opérations de veille et déstockage sanitaire, de répression des vendeurs de poulets. Cette opération a été menée par les ministères de l’Elevage (Minepia), du Commerce (Mincommerce), et de la Santé Publique (Minsanté publique).

Plusieurs marchés de la capitale ont été désinfectés avec un désinfectant qui « élimine les virus en 30-45 minutes », selon un cadre du ministère de l’Elevage. Il assure que tous les produits (volailles) saisis ont été détruits.

1.000 sachets de désinfectants ont été distribués à des éleveurs de Yaoundé. Ils sont appelés à se faire recenser pour le démarrage de l’opération de décontamination des élevages et fermes de la capitale, afin de circonscrire l’épidémie.

En 2006, une épidémie de grippe aviaire avait été détectée dans l’extrême-Nord du Cameroun, une zone frontalière au Nigéria.

Julien Appia avec Alerte info

Réactions

Vous aimerez aussi...