Côte d’Ivoire – Belgique : la princesse Astrid à Abdijan pour renforcer les échanges économiques

Abidjan a mis les petits plats dans les grands pour recevoir la délégation de politiques et d’hommes d’affaires belges conduite par la princesse Astrid, sœur du roi Philippe de Belgique. Ce lundi 23 octobre 2017, les officiels ivoiriens et belges ont ouvert, à Cocody, commune d’Abidjan, le forum économique belge en présence des dirigeants et des représentants de 134 entreprises belges, qui ont spécialement effectué le déplacement.

Cette mission princière, la deuxième qui se tient en Afrique après celle de l’Afrique du Sud en 2013, est organisée par l’Agence pour le commerce extérieur belge, en collaboration avec les instances régionales belges du commerce extérieur, ainsi que le ministère belge des Affaires étrangères.

C’est une mission multisectorielle, qui, durant quatre jours, va essayer de nouer des contacts et étudier les opportunités d’investissements dans divers domaines touchant aussi bien aux infrastructures qu’aux travaux publics, aux énergies renouvelables, à l’agroalimentaire, au secteur bancaire et aux technologies de l’information et de la communication.

Cinquième investisseur en côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire et la Belgique ont commencé à entretenir des relations diplomatiques moins d’un an après l’accession à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 7 août 1960. Quant aux relations économiques, elles ont atteint leur vitesse de croisière après la crise post-électorale de 2011 quand, de quatrième investisseur européen en Côte d’Ivoire – avec 42,9 milliards de FCFA (65,4 millions d’euros) d’investissements -, la Belgique est devenue le troisième.

Depuis 2014, cependant, la Belgique a perdu deux points au tableau des investisseurs européens en Côte d’Ivoire, devenant le cinquième investisseur. Selon le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), de 2014 à 2016, les investissements directs belges se sont chiffrés, à 6,35 milliards FCFA (9,9 millions d’euros).

« Fortes attentes des milieux économiques »

Globalement, les échanges commerciaux entre les deux pays ont presque doublé en quatre ans, passant de 298 milliards FCFA en 2012, à 514 milliards FCFA en 2016.

« Malgré ce raffermissement des relations économiques entre nos deux pays, ces échanges restent, à notre avis, bien en deçà de nos potentialités et de nos ambitions légitimes », souligne Daniel Kablan Duncan, vice-président ivoirien. « Il nous faut donc engager et décupler des initiatives innovantes et mutuellement avantageuses pour renforcer notre coopération et l’élever au niveau des fortes attentes des milieux économiques et d’affaires belges et ivoiriens qui ne manquent pas de projets d’investissements. »

André Silver Konan

Réactions