Decrispation : La CIE annule la date limite de paiement des factures de juillet

« Pour apaiser les populations, la CIE annonce l’annulation de la date limite de paiement de la facture de juillet correspondant aux consommations de mai et juin.» Et « un étalement du paiement de la facture de juillet, objet de contestation sera négocié avec les associations de consommateurs ». Cette annonce a été faite à la télévision nationale par Mathias Kouassi directeur général adjoint de la Compagnie ivoirienne d’éléctricité (CIE).

Ces nouvelles mesures visent à faire baisser le thermomètre social qui n’a cessé de grimper ces derniers jours. La vague de protestations virales qui, successivement a gagnée plusieurs villes du pays, a atteint son paroxysme ce même vendredi 22 juillet à Bouaké. La capitale de Gbêkê a été littéralement mise à feu et sac. Dans la matinée, des centaines de riverains ont saccagé les locaux de la CIE, lors d’une manifestation pour dénoncer le coût élevé de la facture d’électricité.

En janvier, les factures d’électricité ont connu une hausse allant jusqu’à 50% contrairement aux 16% prévus par le gouvernement ivoirien.

Pour calmer la grogne, le président ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé à l’occasion du 1er mai, l’annulation de l’ajustement tarifaire et le remboursement du trop-perçu aux abonnés.

Dans l’application de cette décision, les consommateurs ont reçu deux factures, celles de mars-avril et mai-juin, dans le mois de juillet.

Mercredi 20 juillet 2016, à la suite des manifestations dans les villes de Yamoussoukro et Daloa, le directeur général de la CIE a annoncé le report d’un mois de la date limite de paiement de la facture de juillet 2016. Précisant qu’«aucune pénalité ne sera appliquée».

Guy De Bagnon

Réactions

Vous aimerez aussi...