Burkina: La pénurie du pain inquiète

La grève des boulangers au Burkina Faso commence à faire son effet. La ligue des consommateurs du Burkina Faso, a déploré ce dimanche 12 juin 2016 cette grève qui intervient en plein mois de Ramadan. Le Burkina Faso est un pays où plus de 50% de la population est musulmane et où le pain est un aliment de base.

« Nous déplorons en fait que ce soit pendant la période du jeûne musulman que les travailleurs des boulangeries ont choisi d’observer leur mouvement, sans en mesurer l’impact sur l’alimentation des fidèles musulmans déjà éprouvés par la hausse du prix de certains produits de base », affirme un communiqué de la ligue des consommateurs signé de son président, Gilbert Hien.

Le texte ajoute que cette grève est « inopportune » car « le moment est très mal choisi, (et cela) peut donner l’impression que ce mouvement est dirigé contre les consommateurs et n’est donc pas une revendication adressée aux tenanciers des boulangeries et des autorités gouvernementales pour obtenir de meilleures conditions de vie et de travail ».

Le vendredi 10 juin 2016, des dizaines de boulangers ont répondu à l’appel de la Fédération Nationale des Boulangers et Pâtissiers du Burkina (FNBPB). Une manifestation a eu lieu  devant les locaux du ministère de la Fonction Publique à Ouagadougou, pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail. Selon le secrétaire général du syndicat des boulangers, Konomba Traoré, cet arrêt de travail vise à contraindre le patronat au respect du code de travail.

Également, amener le patronat à la signature de la convention collective des boulangeries établie depuis 1981. Depuis jeudi 9 juin 2016, la plupart des grandes villes du Burkina Faso manquent de pains car les travailleurs des boulangeries et pâtisseries ont annoncé un arrêt de travail.

Julien Appia avec Xinhua

Réactions

Vous aimerez aussi...