PND 2016-2020 : un taux de réalisation de 38% dès la première année (Kaba Nialé)

Le Plan National de Développement (PND) 2016-2020 a enregistré un taux d’exécution des engagements de 38% dès la première année 2016. L’information a été donnée mercredi par la Ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, lors d’une rencontre bilan de la première année d’exécution du PND, avec les Partenaires techniques et financiers et le Secteur privé.

La Ministre Kaba Nialé s’est félicitée de ce résultat qui, selon elle, démontre la bonne santé de l’économie ivoirienne, en dépit de ‘’quelques petites contreperformances dans le secteur de l’agriculture d’exportation’’. 2016 a permis de confirmer ‘’l’attractivité’’ de la Côte d’Ivoire au regard du taux d’investissement privé qui s’est élevé à 70%. Ce qui a eu pour conséquence la création d’emploi notamment en faveur des jeunes. La ministre du Plan et du Développement a relevé les importants investissements réalisés dans les secteurs pro-pauvres, contribuant ‘’à rendre la croissance inclusive’’.

Le Coordonnateur du système des Nations unies, Babacar Cissé a, au nom des Partenaires techniques et Financiers, félicité le Gouvernement pour cette initiative qui consiste à faire la revue annuelle du PND. Il a qualifié de ‘’remarquable’’ le taux d’exécution du PND pour l’année 2016 qui ‘’avoisine 80%’’. Il a insisté sur la nécessité de renforcer le dialogue sectoriel avant d’affirmer que ‘’les partenaires sont satisfaits du cadre mis en place’’.

Selon le Rapport présenté par le Directeur général du Plan, Cissé Marcellin, le montant total des investissements réalisés en 2016 s’élève 4 453,8 milliards de FCFA contre une prévision initiale du PND 4 247,6 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 104%. Les Investissements privés se sont chiffrés à 2979,9 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 113% par rapport à la prévision du PND. Quand ceux publics se sont élevés à 1473,95 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation 90% par rapport à la prévision. En proportion, l’investissement privé représente 66,9% du total contre une prévision du PND de 62,4% et L’investissement Public représente 33,1% du total contre une prévision du PND de 37,6%. On note au regard de ce rapport une Forte dynamique de l’investissement privé.

Cette Contribution plus élevée que prévue des investissements privés démontre une forte attractivité du pays, révèle le rapport qui note une Amélioration de l’environnement des affaires et compétitivité relative de l’Economie ivoirienne comparativement au pays de la zone – la Confiance des investisseurs et des Partenaires Techniques et Financiers (PTFs) en l’Economie ivoirienne – La Création de 12 766 entreprises en 2016 contre 9 534 en 2015 – Les agréments à l’investissement se situent à 672 milliards de FCFA dont 73% d’Investissements Directs Etrangers (IDE) – Le taux d’investissement privé est passé de 12,9% du PIB en 2015 à 13,9% en 2016.

Le Directeur général du Plan a relevé que les agréments en 2016 se concentrent dans le BTP (26%), les TIC (17%), Agroalimentaire et Agro-industrie (15%), Transport/Entreposage (14%).

Après la première année de la mise en œuvre du PND 2016-2020, des recommandations pertinentes sont formulées. Il s’agit notamment d’Institutionnaliser et de renforcer le dialogue politique (Gouvernement-Secteur Privé ; Gouvernement–PTFs et Gouvernement- ONG) autour de la mise en œuvre du PND – de Renforcer le dialogue sur les investissements, entre les ministères d’une part et entre le Gouvernement et les PTFs d’autre part, en vue d’un meilleur alignement des dotations budgétaires sur les priorités du PND – Mettre en place une plateforme de suivi des investissements privés – Puis enfin de Renforcer les dotations budgétaires pour la production des statistiques et pour opérationnaliser le dispositif de suivi le PND, au niveau central, sectoriel et local.

Elisée B.

Réactions