Secteur pêche en Côte d’Ivoire : à la recherche du bon… thon

C’est un secteur qui n’est pas toujours sous les feux des projecteurs, mais dont les couloirs officiels et officieux regorgent d’histoires « salées ». Le secteur du thon. L’opinion collective ne connaît le nom de ce poisson que chez les vendeurs de Garba (semoule de manioc accompagnée de poisson frit). Des non-Ivoiriens, pour la plupart. Les nationaux qui tentent de s’y aventurer voient un mur se dresser devant eux. C’est une chasse gardée. Un espace réservé. Du bateau de pêche, le thon finit en conserve ou en « faux thon », destiné à la consommation « grand-public ». Ils suscitent des métiers. De la concurrence également. De la grogne aussi. Et des scandales.

L’Essentiel a décidé, dans ce dossier, de vous faire une immersion complète et profonde dans cet univers qui n’ouvre pas toujours grandement ses portes. Certaines entreprises et personnes préfèrent se terrer. Elles ont peut-être des choses à cacher. Nous vous montrons ce que nous avons pu toucher, voir, entendre et comprendre. Bienvenue dans l’univers de « L’or salé »…

abidjan_le_faux_thon_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

 

quand_la_peche_echappe_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

filets_en_berne_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

le_geant_du_thon_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

quand_le_poisson_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

petit_lexique_ivoirien_lessentiel_dossier_thon_cote_divoire

Ce document a été réalisé par Lisette ANOH,  Guy De Bagnon et David DOLEGBE, Journalistes, Reporters.

Coordination Listette ANOH

Direction Artistique : Samuel GUEBO

Édition et mise en ligne : Stéphane KRA

Direction Éditoriale : Israël YOROBA

L’Essentiel – Tous droits réservés – Septembre 2016