Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, ce 26 septembre 2016, Serge Aurier à deux mois de prison ferme. Pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public , suite à une altercation qui a eu lieu avec des policiers à la sortie d’une boîte de nuit parisienne le 30 mai 2016.

Aurier est également condamné à  verser la somme de 600 euros de dommages et intérêts pour  les préjudices corporel et moral.  Et  1.500 euros de frais de justice.

Pendant l’audience, le policier de la BAC a expliqué que l’international ivoirien s’est montré « agité« , « violent ».Et a refusé de sortir de la voiture. Puis lui a asséné un coup de coude au thorax, entraînant une interruption totale de travail (ITT) d’un jour. Comme lors de l’enquête, le latéral a nié les violences, affirmé avoir été frappé par le policier « en premier ».

Une peine aménageable

La procureur a demandé une peine de deux mois avec sursis, assortie de travaux d’intérêts généraux. Le footballeur a finalement été condamné à deux mois ferme, aménageables. Ce en raison de son statut de Footballeur international.

De même la peine n’ayant « pas été assortie d’un mandat de dépôt à l’audience », le défenseur du Paris Saint Germain pourra prendre part au prochain match de la Ligue des champions. Match prévu pour le mercredi 28 Septembre 2016, sur la pelouse du club bulgare de Ludogorets. Le club de paris Saint Germain prend note de la condamnation de son poulain. Toutefois, Un appel a  été formé à la sortie de l’audience par l’avocate du joueur.

Serge Aurier n’est pas à sa première bavure avec la justice française. Il a déjà été condamné cinq fois pour conduite sans permis, et condamné à 3 mois de prison avec sursis en mai 2016.

David Dolégbé/ Image: le monde

Réactions

Vous aimerez aussi...